Prague par -10° C

-- cold trip pour le réveillon --

Prague par -10° C

450 450 The Chatterbox Club

Prague-par-moins-10Il fait froid, ça y est, l’hiver nous arrive.
Certains ont même déjà de la neige !
Les fils Instagram regorgent de tasses de thé et de feux de bois.
Si vous n’avez pas encore cédé à la tentation de la matière de l’hiver par excellence, le velours, je vous invite à aller voir ma sélection du moment dans le dernier « objets désirables » du mois.
Et si le froid ne vous fait pas peur, embarquez avec moi pour Prague.
Peut-être cela vous donnera-t-il envie d’y faire un tour pour le réveillon.

Suivez le guide !

PRAGUE EN HIVER

Une fois n’est pas coutume. Non, ce ne sera pas de textile, de dernières nouveautés en couleur ou en matière, ni même d’un savoir-faire particulier, d’une marque inédite ou innovante, et pas non plus de concept tendance dont je veux vous parler cette semaine.
Je ne vous dis pas que je ferai cela très souvent, ni que je m’en ferai une spécialité.
Mais cette semaine, on va « voyager » un peu ensemble.

Je vous amène à Prague, ville magique, magnifique, lumineuse … mais glaciale en hiver.
Ça en ajoute à sa beauté.
Le soleil se couche tôt sur la Vltava et réchauffe de jaunes et de rosés les clochers, les sculptures et les façades historiques.

En décembre dernier, nous sommes partis en famille rejoindre des amis pour un gros weekend de retrouvailles, de picolade (et pas seulement pour se réchauffer, vous allez comprendre), et de découvertes en tous genres.
Guidés, il faut le dire, par une famille française mais autochtone depuis 3 ans, cela nous a permis certainement quelques passe-droits et bons plans locaux.

J’ajoute à cela le fait que, dans notre séjour, comptait le réveillon du Nouvel An, avec prévision de feu d’artifice, ce qui promettait déjà des souvenirs inoubliables.

Il faut aussi que je vous dise que nous connaissions déjà Prague pour l’avoir sillonné en amoureux il y a de cela 5 ans, c’est-à-dire dans des circonstances bien différentes de cette fois-ci…

Ce qui vous attend dans ce billet :
quelques idées originales hors des sentiers battus, une adresse secrète, et enfin, « cherry on the cake », une surprise francophone pour un accueil de guest star !

UNE ADRESSE SECRÈTE

Je commence direct par l’adresse secrète, car je vous sens fébriles.

Nos amis ont eu l’extrême gentillesse de tout organiser pour notre séjour, ce qui est très, très, agréable, reconnaissons-le !
Comme la sensation de se mettre les pieds sous la table quand on rentre chez soi, que tout est prêt et qu’il fait bon. Rien à prévoir avant, rien à gérer pendant. Le bonheur, ‘voyez ?

Donc, ne pouvant pas nous accueillir tous chez eux, ils se sont occupés de nous réserver un hébergement, avec quelques critères de départ (fixés par nous, je précise, et difficilement compatibles) :

  • à proximité de chez eux, donc en plein centre
    (pour pouvoir aller et venir à pied facilement)
  • et pas trop cher
    (les périodes de fêtes font grimper les prix, surtout dans cette ville hyper touristique).

À quelques jours du départ, l’annonce nous avait été faite : nous allions dormir dans un ancien Palais tchèque ! Quel luxe !
À l’arrivée. Désenchantement. Bien qu’idéalement située en plein centre, au coeur d’un parc qui longe le fleuve, l’Auberge de Jeunesse n’avait en fait investi que les deux derniers étages du bâtiment, et autant vous prévenir, le concept d’hôtellerie en est plus que sommaire.
J’ai dégringolé de 4 étages en ouvrant la porte de notre minuscule chambre sous pente.

Bon, positivons, dans l’appellation «auberge de jeunesse», on peut s’accrocher au mot «jeunesse» , et, passé l’effet de surprise, on perd 15 ans en un claquement de doigts !

Immédiatement, on s’est dit qu’on allait devoir boire vraiment beaucoup pour se donner le courage de rentrer le soir et dormir vite !

Et puis, finalement, même sans boire autant, quand on est jeune (ben oui, on a perdu 15 ans je vous rappelle), on s’adapte.
On rencontre plein de monde, on papote en claquettes et peignoir devant le micro-ondes pour se chauffer un thé, on s’empreinte le sèche-cheveux et on se tient le rideau de douche, sans complexe.

Pour les courageux que cette expérience immersive en période-post-communiste-hostile-et-précaire intéresse malgré tout, il y a un énorme avantage bien sûr, c’est le prix : 15€ par nuit ! imbattable !

DÉCOUVRIR LA VILLE AUTREMENT

Aucun mal à trouver tous les monuments et musées, grande place, petite place, château, horloge, cimetière, églises, parcs, qu’il faut aller voir selon ses envies et surtout la durée du séjour. Les guides papier ne manquent pas. Et vous saurez trouver le vôtre.

Mais compte tenu que nous avions déjà pratiqué Prague-à-deux et que, de surcroit, se déplacer à 16, avec des enfants, n’est pas chose aisée, nous avons opté pour des activités courtes, variées et inédites.

Ce sont donc quelques suggestions originales, voire hors des sentiers battus, que je vous propose de découvrir par ici pour rajouter du piment au voyage…

 

faire une promenade en cortège, en calèche ou en vieille voiture, décapotable de préférence, et avec une chaude couverture sous laquelle se pelotonner pendant que les rues défilent. Engager un chauffeur sur la place STARE MESTO.

promenade à Prague en voiture calèche

 

écouter un concert de musique classique à la MAISON MUNICIPALE, à Namesti Republiky, et profiter ensuite d’un dîner Art Deco dans sa partie restaurant. Pour connaître le programme et réserver 〈c’est là〉.

diner art deco maison municipale prague

marcher jusqu’à la MAISON DANSANTE : un bâtiment curieux qui mérite le détour par les rives du fleuve ; y monter et découvrir le restaurant GINGER&FRED pour la bouche et pour la vue (et aussi pour le symbole car Ginger & Fred, c’est, c’est, … Ginger Rogers & Fred Astaire bien sur !)

maison dansante Ginger et Fred Prague

 

se balader le long du fleuve VLTAVA, sur le quai Masaryk, est époustouflant, surtout dans les lumières jaunes du soleil couchant.

bateau Matylda quai Masaryk Prague

pont charles prague vue Vltavapasser voir le PONT CHARLES, sous le soleil, dans la brume, tôt le matin, à la nuit tombée. Il n’est jamais le même. À faire et à refaire pour passer d’une rive à l’autre (pas très original, j’en conviens, mais c’est le folklore et c’est tellement Prague).
Même la foule, qui se précipite pour aller et venir le long du Pont, toucher les statues, et éviter toutes ces perches à selfies, ne nous éloignent pas de notre but :  profiter, profiter, profiter, sillonner les étroites et sinueuses ruelles de la vieille ville, classées à l’UNESCO, et nous laisser emporter par l’air de romance. C’est l’évasion totale. Et si vous prenez le tram pour aller voir cette vue depuis les hauteurs de Prague, c’est encore plus beau !

découvrir les ruelles colorées, éblouis par ces tons de vert, rose, bleu, passer devant le Moulin à roue, puis le mur de John Lennon d’où vous pourrez facilement pousser la chansonnette, et enfin tomber sur les pingouins de l’île KAMPA. Quelle variété et sauts dans le temps !

 

puisqu’on est là, et qu’on aime l’Art moderne, visiter le musée Kampa, sans passer à côté de ces étranges bébés géants de David Cerny, un artiste qui est à Prague ce qu’est Gaudi à Barcelone. Pour finir, nourrir mouettes, cygnes et pingouins bien sûr ! Et admirer la vue.

bébés géants david corny prague

monastere strahov Pragueprendre de la hauteur avec le funiculaire de la colline de Petrin. Une fois en haut, la vue sur la ville est à couper le souffle. Traverser le parc et atterrir au monastère STRAHOV. Visiter sa bibliothèque baroque offre une indescriptible atmosphère. La vue depuis les hauteurs de la ville est simplement magnifique et il y a là une brasserie avec terrasse (pour les plus motivés), très conviviale sur la jolie place pavée.

adeptes des marchés authentiques ? se lever tôt et aller au marché HOLESOVICE à 20mn de tram du centre. Dépaysement garanti dedans et autour de ces anciens abattoirs. Le repère des cuistots et amateurs de bons produits.

marché HOLESOVICE Prague

continuer dans les découvertes vraiment locales, direction le sud de la ville en Tram et aller dîner au WINE FOOD MARKET, dans le quartier de Praha 5 Smichov. Autour de grandes tablées, où chacun va commander son plat au comptoir, on dîne dans une ambiance conviviale et chaleureuse, et on papote avec son voisin, qu’on le connaisse depuis 10 ans ou 10 minutes. Un vieux film qui défile sur l’écran géant campe le décor. Et pas un seul touriste à l’horizon malgré la période des fêtes !

restaurant wine food market Prague

pour les curieux et fans de brocantes, s’imposer une virée au NOVY ANTIK BAZAR, un dépôt géant de meubles et bric-à-brac, pour faire des affaires incroyables et une plongée dans le temps.

novy antik bazar Prague

on nous avait promis un feu d’artifice … Et bien, on n’a rien eu !
Trop de brume sur la colline et sur le fleuve. Juste quelques pétards en ville. Qui aurait pu en rester là ? Pas nous en tout cas ! Alors, s’il vous arrive pareille chose, sachez que dans beaucoup de petits commerces alimentaires, on trouve pendant les fêtes des fusées, pétards et autres artilleries assez impressionnantes. Nous en avons acheté un bon paquet, et tout fait pété dans un parc, à la nuit tombée, ravis de voir les mines réjouies de nos rejetons restés sur leur faim. Finalement, ça nous a mieux que consolés, c’était parfaitement grisant !

DES POINTS DE CHUTE INDISPENSABLES, VOIRE OBLIGATOIRES !

Oui, mais voilà, par -10° C, il faut aussi des points de chutes ré-gu-liers car on a souvent besoin d’un petit remontant ou d’un endroit cosy pour se réchauffer :

 

les brunchissimes complets et pas chers sont à prendre au CREME CAFFÉ BALCONE’S, quartier Mala Strana, à côté de la Tour Saint Nicolas, pour prendre des forces dès le matin (ou le midi pour les lève-tard).

Désolée ! J’avais trop froid… je n’ai pris la photo qu’une fois le brunch et le cappuccino engloutis hihi ! 😉

faire la queue chez NASE MASO vaut la peine d’être patient, c’est la meilleure adresse de Burgers, le rendez-vous des Pragois, juste à l’entrée du passage GURMET PASAZ DLOUHA.

restaurant burger nase maso prague

pour se réchauffer en fin de journée, faire une pause cosy au CAFÉ SAVOY. C’est un peu hors du centre historique, mais ça vaut tellement le coup de s’éloigner à l’heure du thé, juste un peu, pour le cadre, les moulures au plafond, les lustres, l’ancien comptoir à pains et la pâtisserie. So chic ! Totalement Grand Siècle !

cafe savoy prague

bien entendu, ne pas oublier de s’arrêter régulièrement pour un vin chaud aux épices et un TRDELNIK, croustillante pâtisserie à la cannelle. Il y en a partout, dans toutes les rues ! Personnellement, je préfère de loin ceux chauffés au feu de bois que ceux au gaz. Les plus succulents que nous avons pu gouter venaient d’un marchand ambulant en plein carrefour de NAMESTI REPUBLIKY. Bonne quête de Trdelnik !

TRDELNIK patisserie feu de bois prague

vue sur la Vtlava Prague enfin, par une belle soirée dégagée, et si possible le soir même du réveillon, s’offrir le dîner sur la péniche MARINA BOAT RISTORANTE, moins pour le menu italien (très bon mais pas vraiment typique) que pour la vue carrément époustouflante sur la Vltava, le pont Charles, le château et bien sûr, le feu d’artifice !

le marché de Noël et le centre de la ville ville, sont surpeuplés et nous avons pris grand soin d’éviter ces endroits pour ne pas nous perdre. Mais si vous êtes moins nombreux et plus courageux que nous, aventurez-vous dans ce dédale de chalets, d’odeurs et de lumières.

vieille ville prague

MAIS AVANT DE PARTIR !

Mais, avant de partir, on peut :

  • se munir du guide des voyageurs indépendants, petit, pratique et très bien fait http://www.guide-evasion.fr (on a trouvé ce guide papier parfait)
  • enfin, ne serait-ce que pour une journée, faire appel à une vraie guide qui nous fait nous sentir de véritables privilégiés et nous concocte une visite de Prague, en français, façon petits oignons.
    Et hop, réserver les services de LUCIE au +420 606 148 311 ou à  luciepraha@gmail.com . Elle étudie un programme ou un circuit sur mesure et vous donne son tarif si vous la contactez à l’avance. Nous avons fait appel à elle il y a 5 ans, et nous n’avons pas regretté. Forte de son succès, elle a dorénavant un site officiel http://www.guidedeprague.fr

ET MAINTENANT C’EST À VOUS…


Si notre voyage vous a plu et que vous voulez, à votre tour, me raconter le vôtre, j’attends avec plaisir vos retours d’expériences.


Partagez, tweetez, transférez cette page
et ces adresses qui peuvent donner des idées à des amis !

Je partage

Je tweet

J’épingle

Je mail

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
2 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
GabrielleCarolineFanny Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Fanny
Invité
Fanny
J’ai aussi un bon souvenir du musée de Mucha quelque part en centre ville, après le vin chaud du marché de noël et le thé à l’orange-cannelle requinquant! Mais où exactement ?!? Trop de rues arpentées sur le moment, trop d’années écoulées depuis… mais de bons souvenirs au final!
Gabrielle
Invité
Gabrielle
Salut Caroline ! Je te suis depuis le début et j’apprécie tous tes articles souvent pris sous un angle inédit et délicieusement rédigés dans un style aérien et spirituel. Ils sont intéressants et se lisent comme on déguste un bon vin chaud : lentement et jusqu’au bout…. surtout à Prague en plein hiver ! Bravo, c’est un vrai plaisir de te lire.

Tags

fringilla Aenean dapibus quis, libero. ultricies in id, elit. vulputate,